Les Règles d'Or du compost de quartier

Un quart de nos déchets sont d'origine organique (alimentaire et de jardin) et peuvent être transformés en compost. Composter permet non seulement de réduire le volume de ses poubelles mais aussi de produire un terreau pour ses plantes et arbustes. Le compostage peut se faire individuellement ou collectivement, ce qui est très intéressant quand on ne possède pas de jardin.

Voici quelques règles d'or pour un bon fonctionnement des composts de quartier:

I - La priorité est la prévention des déchets: Eviter le gaspillage alimentaire avant de composter!
  

II - Quels déchets composter sur le site du compost du quartier?
 
1.    Parmi les déchets ménagers, c'est la fraction organique biodégradable qui peut être compostée, c'est-à-dire les déchets de cuisine NON CUIT et de jardin.

Il est important de retirer les matières non-biodégradables : étiquettes de fruits, sachets de thé pyramidaux (marque Lipton, en matériel semblable à du fin coton lorsqu'il est déchiré), élastiques, plastiques (même si mention « OK Compost »), fils de fer, etc.

2.    Découper les déchets en petits morceaux (la taille maximale est celle d'une boite d'allumettes) permet une dégradation rapide des déchets, diminue le volume, augmente la capacité du compost, nécessite moins de retournements d'une compostière à l'autre et donc moins de travail.

3.    Ne pas jeter trop de déchets du même type en même temps.

4.    Ne pas emboiter les déchets, tels que les épluchures des demi-oranges ou coquilles d'œufs les unes sur les autres, pour permettre l'aération et une dégradation rapide.

 

Ce que l'on accepte Ce que l'on refuse
Déchets de cuisine Déchets de cuisine
  • Epluchures de fruits et de légumes (attention à enlever les étiquettes ; ne pas emboiter les épluchures d'agrumes)
  • Filtres à café en papier, marc de café
  • Sachets de thé (sauf les sachets pyramidaux -marque Lipton, en matériel semblable à du fin coton lorsqu'il est déchiré-)
  • Essuie-tout usagés (ayant servi à la cuisine) et mouchoirs en papier (blanc)
  • Coquilles d'œufs (non emboitées, sèches et écrasées)
  • Restes de repas cuits
  • Produits laitiers
  • Huile et graisses
  • Os
  • Pain
Déchets de jardin Déchets de jardin
  • Plantes fanées sans racines
  • Feuilles mortes
  • Mauvaises herbes montées en graine, plantes avec racines
  • Tontes de pelouse
  • Plantes malades
  • Gros bois et bois de menuiserie
Divers Divers
  • Litière d'animaux domestiques herbivores (cobayes, lapin, etc.)
  • Fleurs et plantes d'intérieur fanées
  • Terre, sable et cendres
  • Poussières et sacs d'aspirateur
  • Matières synthétiques (tout type de plastique, même avec mention « OK Compost »)
  • Métaux, verre et pots en terre cuite
  • Litières de chats

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

III - Accès et délimitation de la zone de compostage
Située sur le terrain communal, l'accès aux compostières est limité aux personnes qui se sont engagées dans le projet et qui auront signés la charte et accepté les règles à respecter.

Des permanences permettent de déposer les déchets organiques.
     

IV - Gestion du compost de quartier 

L'entretien du site et le suivi du compostage seront assurés par les utilisateurs du site de compostage (en fonction des possibilités de chacun) ainsi que par des« maîtres-composteurs » expérimentés. Les jardiniers du quartier ainsi que la commune seront également sollicités afin de fournir la réserve nécessaire de broyat de bois. A plusieurs il ne faut que quelques heures par an pour entretenir le site et assurer le bon déroulement du compostage. 

Les riverains souhaitant profiter de cette installation et de la distribution du compost obtenu sont appelés à s'engager dans la gestion de ce compost (participation aux retournements quand les bacs sont remplis, tamisage du compost mûr, distribution du compost, travaux collectifs divers et de nettoyage du site…). Le compost sera partagé entre les participants au projet et les associations ou écoles si elles en manifestent le désir.

Enfin, et c'est un autre aspect (non le moindre) des avantages du projet, ces petits travaux donnent à chaque fois l'occasion de bavarder entre voisins et de passer agréablement un peu de temps au grand air … c'est fort plaisant et enrichissant !

Afin d'assurer le bon déroulement du projet, les riverains sont toutefois invités à signaler tout problème aux personnes de permanence sur le site ou via l'adresse e-mail.

Recherche